Quelle température pour plastifieuse

La plastification est une opération très simple mais assez délicat. Le réglage de la température doit toujours être vérifier avant d’insérer le document dans l’appareil. De nombreuse personne se sont plaint car leur machine a détruit le document et la pochette de plastification. En général, ce n’est pas un défaut de la plastifieuse, c’est dû au mauvais réglage de température. Quelque fois la température dans la machine est trop élevé et on ne le remarque pas avant l’insertion du document, ou Elle n‘est pas encore au meilleure niveau au moment où on insère le document. Ce sont les causes principales de la destruction des documents dans la machine.

De nombreuse appareils de plastification offrent une solution pour éviter cela comme la technologie sans bourrage, ou le levier antiblocage. Il y a aussi ceux qui vous signale par un bip sonore ou signal quand elle enfin prête pour l’utilisation. Et pour éviter la surchauffe, d’autre se mettent en veille après quelque minutes d’inactivité.

Selon leur usage, les documents se plastifient différemment. En effet, c’est pour cette raison qu’on trouve des épaisseurs de pochette variées sur le marché. On ne peut pas plastifier par exemple un titre de propriété de la même manière qu’un set de table. C’est évident que les sets de table doivent être plus rigide et le titre de propriété doit plus souple et pliable pour sa conservation.

Afin que vous vous ne trompez pas sur la température de plastification de vos documents, voici coment on procède pour procéder.

Pour commencer, il faut savoir qu’il y a deux mode plastification : la plastification à froid et la plastification à chaud aussi appelé encapsulage à chaud.

La plastification à froid

Si vous voulez protéger vos documents contre le trace de doigt, de l’humidité et les rayons ultraviolet, c’est cette technique que vous devez appliquer. La plastification à froid est aussi conseillée pour les documents qu’on doit afficher en extérieur et les documents qui ne supportent pas l’encapsulage à chaud. Les documents qui succombe à la plastification à chaud sont par exemple ceux qui contient de la silicone ou de la cire.

Voici quelques exemples de matériel qu’on peut plastifier à froid : les permis de construire, les fiches signalétiques et publicitaire, les panneaux de chantiers, les panneaux d’agence immobilière, les panneaux de soldes.

La plastification à froid n’a pas besoin qu’on préchauffe la machine avant de l’insérer, il suffit juste de bien centré le document dans la pochette et le faire passer entre le les laminoirs de la plastifieuse. N’oubliez pas de mettre votre plastifieuse en mode froid et d’enlever la feuille protectrice à fur et à mesure que l’appareil absorbe la pochette contenant le document.

La procédure de plastification à froid est très simple, et le risque de bourrage de la pochette et du document est totalement éviter.

La plastification à chaud

C’est la méthode de plastification la plus utiliser en ce moment. Ce technique protège vos documents contre les salissures, l’humidité, les poussières et surtout le temps. Pour les plastifications à chaud, il y a de nombreuse pochette disponible sur le commerce, et on les emplois différemment selon l’usage attendu.

Allant du pochette plus souple au plus rigide, on peut distinguer les épaisseurs suivant : 60, 80, 100, 125, 175 et 250 microns. Ces épaisseurs disposent tous de leur température de plastification. Plus l’épaisseur de la pochette augmente plus la température de la plastifieuse doit monter à son tour. Il faut bien lire le consigne d’utilisation de l’appareil que vous avez acheté car cela varie de machine en machine, surtout le temps de préchauffe. Ce dernier doit être respecté afin de ne pas abimer le document pendant son insertion dans la plastifieuse.

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply

Login/Register access is temporary disabled